30/08/2007

Clonage

 

DSC_7701


 

L’université, comme tout le monde le sait, ça ne rime pas avec vacances. Et croyez moi que ça rime d’autant moins lorsque l’on à tous ses cours en Anglais. C’est donc pourquoi, j’ai décidé d’embaucher deux « collègues » afin de mener à bien tout cela. On s’en sort plutôt bien pour l’instant.

Je n’avais pas fait gaffe au début, mais c’est vrai qu’ils me ressemblent un peu.

En même temps, j’ai l’honneur de vous présenter un (tout) petit aperçu de mon bureau.

Pas trop d’écriture dans le post d’aujourd’hui car en fait au moment où je vous écris, je suis en train d’écouter un grosse compil des « 2 minutes du peuples », alors à force de rire, j’ai vraiment du mal à me concentrer.

08:23 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : photos |  Facebook |

28/08/2007

Show me your hOOters

 

Hooters

 

Généralement, lorsqu’une personne jeune de sexe masculin pense aux USA, il songe:

  • Aux fast-food
  • Aux motos
  • Aux sports US
  • Et…. aux jolies demoiselles de ce beau pays.

 

Et bien vous mixer tout cela, et vous obtenez Hooters, une grande chaîne de restaurant US.

Donc je récapitule, dans un « Hooters », on y vient souvent en moto (Harley de préférence), on mange gras, on regarde le foot, mais avant tout, votre copieux repas vous est servis par une gentille jolie jeune fille qui vous fait oublier le foot ou autre course de voiture à la télé lorsqu’elle vous l’apporte.

Ils ont leur propre magasine, leur concours de miss, etc….

Je suis « tombé » sur une Tchèque qui parlait un peu le français, aie aie aie.

Dommage que je n’avais pas mon appareil photo, car il y avait une belle brochette……. de motos devant le resto.

 

Même notre ami Bill Gates, s’est laissé tenter par le diable ;)

bill-gates-hooters-787422

PS: Pour ceux qui veulent voir ça de plus près, cliquez sur le Hiboux en haut, vous pourrez appercevoir le "camp d'entrainement"....

03:42 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nourriture us |  Facebook |

24/08/2007

J'aime bien, à la folie, pas du tout.....

 

DSC_7661

 

Ce catalogue, croyez moi, je l'ai feuilleté, en long, en large et en travers.

Comme vous pouvez le deviner, ou pas…, ce catalogue regroupe tous les cours proposés par l’université pour les gens undergraduate. Des sciences, en passant, par les langues, l’art, l’histoire, enfin tout ce que vous voulez quoi.

Nous avons toute la semaine (jusqu'à vendredi 16h) pour choisir, s’enregistrer où annuler une classe.

Autre chose aussi bien intéressante durant cette fameuse semaine, c’est que l’on peut ramener les livres de cours achetés au bookstore de l’UALR, et ils nous redonnent la totalité du payement. C’est assez sympa quand on connaît le pris de ces fameux livres (environ $150 le bouquin). Donc si une classe ne nous plait pas, et que l’on a quand même déjà acheté les livres, pas de souci, le bookstore est ton ami.

Tout cela m'a bien servi, car j'ai pu "tester" certaines classes sans être obligé de la prendre pour se semestre en entier.

Si il y n'a pas de changement (malheureusement), j'ai de la Thermo, de la mécanique des fluides avec des scéances de labo qui vont avec, de la mécanique des matériaux et de la communication (ça va pas être de la tarte en Anglais ça, lol... comme toutes les autres classes d'ailleurs).

 
Et donc le "malheureusement" du dessus est du au fait, que j'ai voulu m'inscire dans une classe photo, mais les quatres sessions sont déja pleines. Sauf désistement demain, ce dont je doute, je peux dire au revoir à cette classe et lui donner rendez-vous au deuxième semestre. 

02:18 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ualr |  Facebook |

Willkommen - Bienvenido - Bienvenue - Welcome - Benvenuto - Welkom - Bem-vindo - Hosgeldiniz

 

Sans-titre-1

 

 

Et voila, me voici dans l’Arkansas !!!!

Qui l’aurait cru il y a encore quelques semaines.

Un petit retour en arrière pour y voir plus clair.

Il y a deux ans de cela, au mois de d’octobre, j’allais commencer un dossier de programme d’échange avec comme destination en premier choix la ville de Miami en Floride et ces fameux « Experts »…..J’avais du mal à croire que j’avais réussi à avoir cette ville là.

Un petit TOEFL à passer, une année scolaire à valider et cela devait être régler.

Mais !!!!, car comme je le dis souvent à ma sœur Ste Marie de la moderne (vous savez, celle qui est accros au sirop d’érable, à la Blanche de Chambly, et autres niaiserie Québécoises, hihihi) il y a toujours un « mais », disons que ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça devait être.

Aboutissement de la chose après un (euh non, deux Toefl), qui ne plaisaient pas aux « Miamiciens » et un semestre à refaire avec mes super profs français que j’aime tant, me revoici à Orléans.

Les cours allaient recommencer qu’en janvier, mais il fallait que durant mon premier semestre « off » je remplisse mon dossier de candidature aux échanges.

Sachant que Miami allait encore me faire c%^µ£ encore une fois. J’ai décidé de mettre Rhodes Island en premier choix et de laisser tomber le soleil de Floride.

Résultat des courses, après entretien (qui s’est pourtant très bien passé, bref….). On m’annonce que je suis pris à Little Rock, capitale du « Natural State ».

Je n’ai pas cherché à comprendre le pourquoi du comment de l’explication qui n’a pas de sens, je savais juste que je voulais découvrir les USA en tant qu’étudiant et que je voulais améliorer mon niveau d’Anglais. J’ai donc bien sur accepté cet échange.

Mon billet (virtuel) était donc pris pour le « Petit Roché ». Mais j’étais pourtant loin d’y être encore.

Mon semestre à Orléans beach s’est pas trop mal passé. J’ai obtenu les félicitations du jury, un oscar, un award et je ne sais plus trop quoi d’autres, donc pas de souci de ce coté là.

Les problèmes sont apparus pour l’obtention du fameux document, j’ai nommé, le DS2019. Document indispensable pour faire une demande de visa. Normalement, on reçoit ce papier vers mai/juin, histoire d’avoir le temps de faire sa demande à l’ambassade (de visa, hein, pas de mariage…..) et de prendre le billet d’avion autre que chez une compagnie Biélorusse à 300 000 roubles.

Et bien moi, je l’ai reçu le 8 août (en ayant pour but d’être à Little Rock le 17, j’avais oublié de vous préciser cela). Sachant que normalement il faut trois semaines de délai pour un rendez-vous à l’ambassade, je retiens 2, plus 37, multiplier par l’âge de Poupoune (paix à son âme), ce qui me fait commencer les cours en novembre…..

Grâce à des multiples recherches sur le web, j’ai découvert qu’en envoyant un fax à l’ambassade, en expliquant mon cas, en mettant quelques gouttes de pleure sur la lettre, cela pouvait jouer en ma faveur.

Cela a marché, j’ai obtenu un rdv pour le 9, et reçu mon visa le lundi qui suivait.

Voila toute l’histoire.

 

01:05 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |