29/09/2007

Benton 20k

 

Sans-titre-1

1h34min46s

 

Alors aujourd’hui, ou plutôt ce matin, il y avait la course de 20km (12,5miles) à pied à Benton, petite ville pas très loin de Little Rock.

La semaine dernière, une personne que je connais me dit : « tiens samedi prochain, il y a une petite course,  ça t’intéresserais de la faire ? » N’ayant jamais couru 20km d’affilés et ayant donc que une petite semaine pour m’entrainer, je me dit quand même que ça pourrais être une bonne expérience, histoire de voir.

Samedi 29 septembre 6h00, le réveil sonne !!! Et oui le départ de la course est à 7h30, et heureusement, ça permet de ne pas avoir trop chaud sur le cabochon.

Nous sommes arrivés, Gabriel (notre photographe), Dustin (l’autre coureur) et moi vers 7h, pour avoir le temps de bien se préparer et d’aller payer. Payer pour souffrir, il n’est pas à moitié maso le Jean…..

 

DSC_8743


Dustin et moi avant le départ

7h25 tout le monde se met en place sur la ligne. L’ipod prêté gentiment par le colocataire de Gabriel prend place sur mes petites oreilles afin d'écouter ma super compil "spéciale course" préparée le soir d'avant.

 

DSC_8752


Où est Charlie????

7h30, le départ est lancé, je ne sais pas trop à quoi je dois m’attendre, dans ma tête c’est un aller retour Trizay (mon petit village natal)/Chartres (beaucoup moins plat qu'en France aussi....), mais sans plus de précision. Je pars avec un petit groupe composé de 4 coureurs pour avoir un rythme à suivre, rythme qui me parait bon. Ni trop vite, ni trop lent. Enfin trop lent, si, je croyais au début, mais on se rend bien vite compte que les kilomètres n’avancent pas si vite que ça…..

 

DSC_8756


 

Tous les « miles » il y avait un repère pour savoir ou nous en étions (1miles = 1,6km) et tous les 2 miles, les chers militaires US (certains brandissant des drapeaux US.....) avec leurs gros Hummer, étaient là pour nous donner eau et boisson énergétique (je n’avais jamais couru avec un verre d’eau, croyez moi, il n’y a pas beaucoup d’eau qui rentre dans votre bouche….).

Nous n’avons pas fait une grande boucle, mais un aller, un demi tour et donc tout logiquement un retour. Le problème ou l’avantage, je ne sais pas trop, c’est que vous savez à quoi vous attendre pour le retour, et donc les trois grosses descentes de la mort du tout tout début de la course, vous savez déjà que allez vous les taper au retour et en montée cette fois (sinon c'est pas drole) alors que vous serez complètement mort (je parle pour moi là).

L’aller s’est bien passé on peut dire. Les choses se sont vraiment gâtées à partir du miles 8, soit 4,5 (7,2km quand même) avant l’arrivé. A partir de là, j’en ai ch*£%r comme vous ne pouvez pas imaginer, j’ai vraiment donné tout ce que je pouvez jusqu’au moindre petit souffle. Quand j'ai vu que l'on était au kilomètre 15, je me suis dit que je devais encore aller à St Georges de chez moi (les beaucerons comprenderons), alors que j'étais déjà plus que sur les rotules. La douleur commençait vraiment à m'envahir, un moment j'ai failli me mettre à pleurer tellement j'avais mal, mais bon j'ai tout pris sur moi, et pour rien au monde je devais m'arreter et ne pas aller jusqu'à l'arrivée. J'ai donc ralenti le rythme en vérifiant quand même derrière moi ce qu'il se passait….

Enfin le dernier virage approche, et l’arrivée se profile à l’horizon.

 

DSC_8767

 

L'arrivé de Dustin (on ne voit pas la mienne car mon photographe s'était endormi sur une palette de bois...., mais merci quand même pour les photos Gabriel)

 

J’ai donc mis 1h34min46s pour parcourir ces 20km, soit une vitesse de course moyenne de 12,67km/h.

 

DSC_8764


On ne dirait peut être pas là, mais j'étais complètement mort

Alors résultats des courses, qu’est ce que cela à donné, hein ? Des ampoules aux pieds aussi grosses que des balles de ping-pong. Mais bon cela en valait la peine. Ce matin lors de la remise des prix, on me dit que j'ai fini 12ème au  général et 2ème de ma catégorie. J'étais déjà bien content.

Mais en regardant se soir sur le net, j'ai remarqué en fait que j’ai fini 10ème au général sur 112, et 1er dans la catégorie des « hommes » agés de 20 à 24 ans (Champagne!!!!!!!!). Mais bon, j'ai donc pas le bon tromphé, en plus celui du premier était bien plus gros.....Triste Mort de rire

Je suis quand même plus que content de moi.

 

PS: Pour voir tous les résultats, cliquez sur l'image "Arkansas Runner" en haut de ce post

20:55 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : sport, benton |  Facebook |